La quatrième marche de la fierté tourangelle perturbée par l'extrême gauche

La quatrième marche de la fierté tourangelle perturbée par l’extrême gauche

14/11/2013 – 09h00
TOURS (NOVOpress) –
Lundi 11 novembre, la quatrième marche de la fierté tourangelle, organisée par les enracinées tourangeaux de Vox Populi, a été perturbée par l’extrême gauche. Certains gauchistes projetant des projectiles sur les participants, voire s’attaquant à plusieurs jeunes filles.

Dans un communiqué, Vox Populi précise : « Plusieurs centaines d’individus (dont un certain nombre venaient de Paris, de Bretagne ou encore du Limousin pour en découdre) ont tenté une démonstration de force pour intimider les participants à notre marche et empêcher le déroulement de celle-ci. Plusieurs de ces manifestants d’extrême-gauche ont tranquillement défilé dans les rues de Tours le visage masqué ou en tenant des manches de pioche maquillés en hampe de drapeaux. »

D’autant qu’« alors que leurs intentions violentes étaient manifestes, les forces de l’ordre ont laissé plusieurs groupes issus de ce cortège s’approcher de notre manifestation. Et ce qui devait arriver arriva… Plusieurs participants à notre marche ont été visés par des projectiles provenant des rues adjacentes à notre parcours. A un certain moment, [Pierre-Louis Mériguet a] même dû personnellement intervenir avec des militants de Vox Populi pour faire reculer un groupe qui s’en prenait à des jeunes femmes présentes dans notre rassemblement. Il aura fallu cet accrochage pour que la police sorte enfin de sa passivité ! »

Face à ces agressions, les médias, notamment la Nouvelle République, se sont livrés à de la désinformation, minorant le caractère violant des gauchistes et sortant de son contexte la riposte des militants de Vox Populi.

Cependant, Pierre-Louis Mériguet a pu rétablir les faits lors d’entretiens télévisuels.

Quant à la Nouvelle République, l’avocat de Pierre-Louis Mériguet a adressé un droit de réponse.

Crédit photo : Vox Populi