Le président du MJS, Thierry Marchal-Beck est-il un “kapo de camp de rééducation socialiste” ?

Le président du MJS, Thierry Marchal-Beck est-il un “kapo de camp de rééducation socialiste” ?

13/11/2013 – 21h10
PARIS (NOVOpress) –
Illustre inconnu, et se distinguant par une servilité hors du commun à l’égard des dirigeants socialistes, le dispensable Thierry Marchal-Beck (ci-dessus), président du Mouvement des jeunes socialistes (MJS), a une obsession : les Identitaires, et une méthode : l’outrance, qui s’approche souvent de la diffamation.

Pour preuve sa réaction envers un tweet de Fabrice Robert suite aux huées contre François Hollande lors des cérémonies du 11 Novembre.

https://twitter.com/ThierryMB/status/400383348746776576

Mais mal en a pris à Thierry Marchal-Beck, car plusieurs personnes lui ont signalé que les premiers délinquants sont au parti socialiste.

https://twitter.com/ThierryMB/status/400386111329275905

https://twitter.com/pierre_1er/status/400387813725593600

Et pour seule défense, Thierry Marchal-Beck utilise une trop facile pirouette.

https://twitter.com/ThierryMB/status/400384920906113024

Crédit photo : Hao Xi via Wikipédia (cc)