L'article qui fait scandale : "Maligne comme un singe, Taubira retrouve la banane !"

L’article qui fait scandale : “Maligne comme un singe, Taubira retrouve la banane !”

13/11/2013 – 16h40
PARIS (NOVOpress) – Depuis hier, c’est la polémique, la Une qui met en danger la République et ses valeurs. L’Hebdomadaire Minute a osé s’attaquer à la nouvelle sainte laïque, Christiane Taubira. Qui plus est en ressortant la blague potache de la banane.  Participant à un enfumage qui permet au gouvernement de faire oublier tous ses échecs et ses lois néfastes, les autorités morales et les belles consciences crient au loup sans se soucier nullement du contenu de l’article. C’est la raison pour laquelle, par volonté de défendre la liberté d’expression et de réinformation, Novopress, avec l’accord de la rédaction de Minute vous propose l’article scandale, afin que vous puissiez juger sur pièces.


—————————-

Maligne comme un singe, Taubira retrouve la banane !

Ce n’est pas à un vieux singe qu’on apprend à faire la grimace, enseigne l’adage. Depuis quarante ans qu’elle fait de la politique, Christiane Taubira en connaît toutes les ficelles. Comme celle de la victimisation qui vient de lui permettre de reprendre la main alors qu’elle était bien mal en point.

Depuis la passe d’armes avec Manuel Valls sur son projet de loi de réforme pénale, le ministre de la Justice avait pris un coup au moral. Elle n’avait plus la pêche. Surtout que tous les sondages montraient que le ministre de l’Intérieur avait les faveurs de l’opinion. Et s’il a été adopté en octobre au conseil des ministres, il ne sera débattu à l’Assemblée nationale qu’à partir du 9 avril 2014 – après les élections municipales… –, ce qui laissait de longs mois sans que Christiane Taubira soit sur le devant de la scène.

Or, coup de pot, deux non-évènements viennent de la remettre au régime médiatique qui est un peu plus valorisant que le régime de bananes : la comparaison du garde des Sceaux avec un singe par une candidate (désormais ex-candidate) du Front national, et l’humour de cour de récréation d’une gamine qui a brandi une banane à son passage, la traitant de « guenon », la femelle du chimpanzé, remarque qui, en plus d’être raciste, ne respectait même pas la théorie du genre.

(…)

Pour l’article dans son intégralité, achetez l’hebdomadaire en kiosques ou  abonnez-vous  à Minute.
Crédit photo Une : Claude TRUONG-NGOC via Wikipédia (cc).