11 novembre : échantillons des leçons de morale de la gauche

11 novembre : échantillons des leçons de morale de la gauche

12/11/2013 – 12h00
PARIS (NOVOpress) –
Les incidents qui ont émaillé la cérémonie du 11 novembre à Paris, par essence “jour de la patrie” et d’hommage aux 1.400.000 Poilus mort pour la France, ont été en apparence l’occasion d’un grand bouleversement dans des camps politiques : bouleversement où l’on voit des “conservateurs” (mais pas que) sortant de leur habituelle réserve et n’hésitant plus à perturber une cérémonie officielle ; bouleversement où l’on voit des membres du Parti socialiste en appeler au « respect de la patrie », ou à la « République » quand le terme de patrie leur écorche un peu trop la bouche.

Si les premiers sont sincères, que dire des seconds ? Tartuffes ? Depuis son arrivée au pouvoir, le PS s’est en effet signalé par un constant mépris des notions de tradition, de patrie, d’ancêtres, milite pour la destruction de l’identité nationale et de la famille au nom d’une idéologie dévoyée d’universalisme, désacralise l’État chaque jour davantage, régularise en masse les immigrés clandestins – sa nouvelle manne électorale… Novopress vous livre quelques échantillons de réactions qui pèsent leur poids de fourberie.

Crédit photo : pierre-selim via Flickr (cc)