La gauche et la révolte des “Bonnets rouges”