Kim Dotcom salue les défenseurs des libertés