Roms : encore une affaire d’enlèvement d’enfant !

Roms : encore une affaire d’enlèvement d’enfant !

22/10/2013 – 17h30
FARSALA (NOVOpress) – Alors que la gauche française se mobilise pour le retour en France de Leonarda, la rom kosovare, la Grèce est secouée par une sordide affaire d’enlèvement d’enfant. Une fillette de 4 ans a été découverte dans un camp de nomades du centre du pays. Plus précisément, les autorités grecques l’ont découverte il y a quelques jours lors d’une perquisition dans un camp de Roms de la ville de Farsala (centre). La petite fille se trouvait au domicile du couple qui s’est révélé, après examens ADN, n’avoir aucun lien de parenté avec elle.

Cheveux et peau très clairs, yeux verts… la police a été intriguée par les caractéristiques physiques de l’inconnue alors qu’elle jouait dans le camp parmi quatre autres enfants au teint mat. Le couple a été mis en examen pour « enlèvement » et placé en détention provisoire. « La fillette peut avoir été enlevée dans un hôpital, ou abandonnée par une mère célibataire », a déclaré à la presse Vassilis Halatsis, directeur régional de la police pour la région centrale de Thessalie.

Les suspects ont changé à plusieurs reprises d’explications sur l’origine de la petite blonde. Après avoir soutenu qu’elle était née d’un père canadien, rencontré en Crète par la femme de 40 ans, ils ont affirmé l’avoir trouvée abandonnée à l’extérieur d’un supermarché puis, dans une autre version, qu’elle avait été obtenue par sa mère, une Bulgare. L’homme et la femme ont par ailleurs déclaré 14 autres enfants dans trois villes différentes. La police émet des doutes sur la réalité de ces naissances puisque trois enfants seraient nés en cinq mois entre juin et novembre 1993 et trois autres d’octobre 1994 à février 1995…

Les Roms ont été associés par le passé à d’autres cas d’enlèvements. En mai 2008, par exemple, des camps de Roms avaient été attaqués à Naples (Italie) après le vol d’un bébé de 17 mois par une Tzigane d’origine roumaine. En 2009, cette fois à Nice, une famille de Roms était mise en examen pour enlèvement d’une adolescente de 13 ans.

Crédit photo : Alain Bachellier via Flickr (cc).