#Léonarda : revue de presse

#Leonarda : revue de presse, revue de tweets et photos de famille

Photo : une famille soudée… les doigts du père dans le soutien-gorge de sa fille… (photo : profil Facebook de Resat Dibrani)


La Tribune de Genève – 19/10/2013 : Révélation – Leonarda forcée de mendier par son père (…) « Les enfants ne fréquentaient que très peu l’école, même s’il les avait inscrits. Il les envoyait mendier. Ils vivaient dans la rue » a-t-il indiqué. (…) « Resat a décidé d’aller en France lorsque la question qu’il puisse perdre la garde de ses filles a été évoquée », a ajouté Primo Ciarlantini : « Les autorités de la ville voulaient prendre la garde de ses filles et leur donner la nationalité italienne, mais il ne pouvait accepter cela ».



Boulevard Voltaire – 20/10/2013 – Leonarda di Capricieuse : A Star Is Born, par Jany Leroy Coincé entre son aile gauche, Josiane Balasko, la droite et l’opinion publique, François Hollande a trouvé le cocktail qui met tout le monde d’accord. Leonarda peut revenir. À pied, à vélo, en covoiturage, comme elle veut… Après les municipales, de préférence. Pas les parents. Non, non. L’idéal pour François Hollande eût été de couper la poire en deux et de faire revenir Leonarda, un morceau du père, un petit bout de la mère et quelques organes des frères et sœurs. (…)



#Léonarda : revue de presse

Tatouages criminels sur les mains, Resat Dibrani, le père de Léonarda (à droite) pose en famille (DR)



Le Figaro – 19/10/2013 – Leonarda : le rapport valide l’expulsion mais accable la famille (…) Resat, le père de Léonarda, concentre le gros des remarques: refus de rencontrer l’interprète mis à sa disposition, muliples versions des faits pour expliquer son impossibilité à fournir une pièce d’identité. Il n’a pas recherché activement un emploi et «n’a jamais caché attendre le versement des prestations familiales qui suivraient sa régularisation pour assurer un revenu à sa famille». Il a insulté et menacé plusieurs fonctionnaires des services sociaux et l’ancien maire de sa commune. La famille Dibrani a également laissé se dégrader le logement qui leur avait été prêté et des travaux conséquents pour le remettre en état vont être nécessaires. Concernant Leonarda, si elle avait fait des progrès à l’école et se montrait déterminée, elle a aussi beaucoup manqué de cours. Le rapport mentionne que depuis le début de cette année scolaire, elle a manqué 21 jours et demi et qu’elle découchait fréquemment de chez elle. Elle et sa sœur ont été prises en charge par les services sociaux après avoir subi des violences de la part de leur père mais elles se sont ensuite rétractées. Le rapport note qu’elles ne sont pas restées dans le foyer qui les a accueillies. (…)



VIDÉO TF1 – 19/10/2013 – En colère, Leonarda refuse de revenir “seule en France” “Un jour ou l’autre, je rentrerai en France. Et après, c’est moi qui vais faire la loi”, a-t-elle lancé. Son père, Resat Dibrani, a également fustigé la décision française. “Si le retour n’est pas possible gentiment, alors il se fera de force. Il n’y a aucune chance que j’accepte de diviser ma famille”, a-t-il asséné. (…)



LaLibre.be – 19/10/2013 – Affaire Leonarda: Valls aurait menacé de démissionner (…) Libération ajoute que l’Élysée envisagerait le retour de la jeune kosovare face à la mobilisation. Manuel Valls aurait également menacé de démissionner vendredi, avant de quitter la Martinique. (…)