Roms : le Mrap porte plainte contre Manuel Valls

Roms : le Mrap porte plainte contre Manuel Valls

10/10/2013 – 21h45
PARIS (NOVOPress) – Le Parti socialiste va-t-il être pris à son piège communautariste et xénophile ? Appliquant pourtant au quotidien une politique favorisant le Grand Remplacement, ce n’est sans doute pas assez pour certains.

Ainsi, le Mrap, officine antiraciste communiste, islamophile et vivant des deniers publics, vient-il de porter plainte contre Manuel Valls auprès de la la Cour de justice de la République. Cette plainte vise le ministre de l’Intérieur et ses coups de mentons médiatiques peu suivis d’effets sur les Roms.

Manuel Valls avait, en effet, déclaré que les Roms étaient des “populations qui ont des modes de vie extrêmement différents des nôtres et qui sont évidemment en confrontation”.

Pour le Mrap, ces propos s’inscrivent “dans la continuité d’une politique de bouc émissaire”, à l’instar de ceux tenus par les ministres UMP de l’Intérieur de Nicolas Sarkozy, Brice Hortefeux et Claude Guéant.

Une passe d’arme qui fait tache alors que la gauche a plus que jamais besoin d’être unie à l’approche de municpales qui seront catastrophiques… Certes, cela permet à Manuel Valls de s’inventer une image de dur proche des Français. Mais des paroles aux actes…