"Okapi" : 100% dans l’apologie de l’extrême gauche

“Okapi” : 100% dans l’apologie de l’extrême gauche

26/09/2013 – 08h00
BAD OLDESLOE (NOVOpress) –
« J’ai osé partir trois mois en Allemagne ». L’édition du 1er octobre d’Okapi, le magazine « 100% ado », consacre plusieurs pages au jeune Léon, 14 ans, parti trois mois au collège de Bad Oldesloe près d’Hambourg (Allemagne). Le collégien raconte ses coups de cœur : la « super relation » des professeurs avec leurs élèves, le fameux bretzel, les devoirs « en famille », la « gaufrette choco-noisettes » et, en page 29, affiche… un gros badge « Antifaschistische Action » (voir photo ci-dessus) avec ce commentaire du collégien : « J’adore les badges, j’en ai une cinquantaine. Celui-là, je l’ai trouvé en France à mon retour, mais je l’avais vu en version sticker au collège pendant mon séjour ».

Léon voit peut-être déjà rouge, mais il est surprenant que le bimensuel du groupe Bayard Presse, sous contrôle de la congrégation religieuse catholique Les Augustins de l’Assomption, fasse une telle publicité pour des mouvements d’extrême gauche qui, sous couvert de lutte antifasciste, véhiculent une idéologie communiste totalitaire, encouragent la violence contre les opposants à leurs idées et favorisent l’immigration de masse. Ce n’est pas la première fois que la revue du groupe Bayard Presse politise ses messages auprès de ses jeunes lecteurs.

L’année dernière, pour Okapi, Marine Le Pen « inquiétait beaucoup de gens ». A croire que la revue est dirigée par des soixante-huitards attardés. A moins que le magazine prépare pour sa prochaine édition le récit d’un collégien français en Grèce, fier de montrer son badge de… l’Aube dorée.

Crédit photo : DR