Italie : Il fait l’aumône à un immigré… et se fait tabasser en récompense

Italie : Il fait l’aumône à un immigré… et se fait tabasser en récompense

23/09/2013 – 11h30
TREVISE (NOVOpress) –
Il s’appelle Pasquale Bianco, Bianco, Blanc, comme un nom prédestiné. Il a 86 ans, est bien connu dans la ville de Trévise, en Vénétie, où il a été percepteur pendant plusieurs décennies. Jeudi après-midi, alors qu’il rentrait chez lui après être allé acheter son billet au bureau de loterie du coin, un homme à vélo l’aborde : « certainement un étranger, très robuste, au teint olivâtre ». Il lui explique, dans un italien balbutiant, qu’il n’a pas mangé depuis huit jours, lui demande dix euros pour nourrir ses enfants.

Le vieillard naïf sort son portefeuille, constate qu’il ne lui reste plus de billet de dix euros – il l’a dépensé à la loterie –, donne cinq euros à l’immigré en lui disant qu’il lui en donnera cinq autres la prochaine fois qu’ils se verront. Puis il reprend son chemin, tout ragaillardi par ce qu’il pense être sa bonne action.

Un peu plus loin, Pasquale Bianco se sent attrapé par les épaules. C’est l’immigré, à présent descendu de son vélo : il donne au vieil Italien une série de violents coups de poing au visage – sept ou huit –, le fait tomber par terre, le dépouille de son portefeuille et s’enfuit. En tombant, Pasquale Bianco s’est cassé le fémur. Il est actuellement à l’hôpital, en attendant d’être opéré.

L’épisode a suscité une vive émotion parmi les habitants, confrontés, comme l’explique La Tribuna di Treviso, à des mendiants de plus en plus nombreux et agressifs. Dans le centre-ville, ce sont « presque tous des pendulaires contrôlés par le racket des “Roumains” », qui débarquent à Trévise en train depuis Padoue. Un peu plus loin, sur le parking du supermarché, « on assiste au phénomène parallèle des mendiants d’origine africaine, plutôt insistants avec les clients qui tentent de vider leurs chariots».

Faut-il, pour des Français, en rire ou en pleurer ? La Ligue du Nord a appelé le maire de Trévise à des mesures énergiques « en s’inspirant de la candidate à la mairie de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet, laquelle veut expulser les Roms qui molestent les Parisiens ». Kosciusko-Morizet, modèle européen de fermeté contre la criminalité rom ! Kosciusko-Morizet prônée par la Lega Nord ! Les habitants de Trévise ont décidément de beaux lendemains en perspective.