Syrie : Hollande va faire livrer des armes aux rebelles, pourtant majoritairement acquis à l’islamisme radical

Syrie : Hollande va faire livrer des armes aux rebelles, pourtant acquis à l’islamisme radical

22/09/2013 – 09h00
PARIS (NOVOpress via Kiosque courtois) –
François Hollande a réaffirmé jeudi à Bamako que la France livrerait des armes à l’Armée syrienne libre “dans un cadre contrôlé” et “élargi avec un ensemble de pays”. François Hollande a réaffirmé son soutien à l’opposition syrienne, qualifiée de « démocratique » dans une déclaration établie avec les représentants diplomatiques de pays aussi « démocratiques » que l’Arabie saoudite,  la Jordanie et les émirats Arabes unis.

Pourtant, d’après une étude de l’institut de défense britannique, la moitié des rebelles syriens serait de tendance islamiste. Carla del Ponte, auteur d’un rapport pour l’ONU sur les exactions en Syrie, a confirmé. 10 % des rebelles appartiennent à des groupes liés à Al‑Qaïda, et 30 à 35 % sont des islamistes convaincus.

Rappelons que les réseaux d’Al‑Qaïda sont présents au Mali où ils combattent les soldats français.

La France continue donc de servir la politique des Etats-Unis, qui fournissent eux aussi des armes aux rebelles.

Carla del Ponte a pourtant rappelé que rien n’indique la responsabilité de Bachar al‑Assad dans l’attaque chimique du 21 août, et a pointé les violations des droits de l’homme commis par des rebelles.

Cette information ne semble pas être arrivée jusqu’aux oreilles de notre belliqueux président.

Crédit photo : Parti Socialiste, via Flickr, (cc).