Le maire socialiste de Carbon-Blanc au centre d’un scandale financier

Le maire PS de Carbon-Blanc au centre d’un scandale financier

21/09/2013 – 13h00
BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux) –
Franck Maurras, maire socialiste de la commune de Carbon-Blanc (près de Bordeaux), a choisi de démissionner de son poste de maire après les révélations, suivies de ses aveux, concernant son vol de plusieurs dizaines de milliers d’euros dans les caisses de Gironde Initiative, association qu’il a lancée et qu’il dirige depuis treize ans.

Créée en 2000, l’association Gironde Initiative, conçue comme une plateforme d’initiative locale a pour objectif « d’accompagner le futur entrepreneur afin de finaliser son projet et de renforcer ses fonds propres par l’attribution de prêts d’honneur ». Financée par les différentes institutions locales : Conseil Général, CUB ou encore Conseil Régional, son budget prévisionnel pour l’année 2013 s’élevait à 236 570 euros. Il parait surprenant que personne ne se soit aperçu de la disparition de « plusieurs dizaines de milliers d’euros ». L’enquête nous apportera sûrement son lot de révélations.

Pour cet élu socialiste placé à la tête de Carbon-Blanc par son mentor Philippe Madrelle (suite à la démission de ce dernier en 2001), le besoin d’argent aurait été pressant, « à cause d’une difficulté d’ordre personnel ».

Maire de Carbon-Blanc et Vice-président de la Communauté Urbaine de Bordeaux (délégué à l’économie sociale et solidaire !) Franck Maurras va voir son nom se rajouter à la longue liste des élus de la république qui se servaient au lieu de servir.

Crédit photo : DR.