Norvège : un parti "populiste" probablement au gouvernement

Norvège : un parti “populiste” probablement au gouvernement

Photo ci-dessus : Siv Jensen, présidente du Parti du Progrès.

11/09/13 – 08h00
OSLO (NOVOpress/Bulletin de réinformation)
– Les partis de droite ont obtenu une majorité de 93 sièges sur 169 au parlement, dont 29 pour le Parti du Progrès, dit « populiste ». Ce résultat devrait lui donner accès au gouvernement. En effet, le parti conservateur, s’il souhaite gouverner, n’aurait d’autres choix que d’entrer en coalition avec ce parti qui vise à défendre les Norvégiens, notamment contre l’immigration massive.

Ces résultats vont présenter une énigme de taille aux médias de l’oligarchie. En effet, dans un pays relativement épargné par la crise, qui se porte bien économiquement (N° 2 mondial pour la richesse par habitant) et qui ne fait pas partie de la zone euro, comment expliquer, selon leurs grilles de lecture, l’arrivée au gouvernement d’un parti dit « populiste » ? Tout simplement, il semblerait, par un ras-le-bol grandissant face aux politiques de gauche de leurs gouvernements précédents et à l’immigration massive extra‑européenne qu’elles entraînent. De quoi donner un bon coup de pied dans la fourmilière des réponses toutes faites et de la bien-pensance.

Crédit photo : FrPMedia, via Wikipédia, (cc).