Un islamiste né en France recherché par la Tunisie pour plusieurs assassinats

Un islamiste né en France recherché par la Tunisie pour plusieurs assassinats

30/07/2013 – 12h30
PARIS (NOVOpress) –
De forts soupçons pèsent sur Boubakeur El Hakim (photo) dans la responsabilité des récents assassinats des opposants tunisiens Mohamed Brahmi et Chokri Belaïd. Le tueur présumé, né en France, a été condamné pour avoir organisé une filière jihadiste vers l’Irak. Repéré dès 2003 par les services de renseignements français lors des manifestations contre la guerre en Irak, Boubakeur Hakim s’est illustré comme l’un des responsables de la « filière des Buttes-Chaumont » à Paris. Elle recrutait et facilitait le voyage d’étrangers souhaitant combattre les forces américaines en Irak. Le suspect, déjà recherché pour contrebande d’armes avec la Libye, serait également impliqué dans l’assassinat d’une autre figure de l’opposition tunisienne en février 2013.

Boubakeur El Hakim, qui aura 30 ans le 1er août, est né à Paris. Il avait été condamné en mai 2008 à sept ans de prison ferme, assortis d’une période de sûreté des deux tiers. Le tribunal correctionnel avait alors déclaré qu’il avait eu « un rôle de combattant » et « d’incitateur pour les jeunes Parisiens d’origine étrangère » de ce quartier, de « facilitateur » pour leur passage en Irak et de « superviseur ». Il a été libéré en janvier 2011. Ce cas, parmi tant d’autres, rappelle à quel point l’immigration de masse est un dangereux vecteur de terrorisme islamique.

Crédit photo : DR