Scènes de guerre islamiste à Trappes

20/07/2012 – 17h30
TRAPPES (NOVOpress)
– Poubelles embrasées, abribus détruits, barricades dressées, rues dévastées… Trappes (Yvelines) a connu de nouvelles scènes de guerre dans la nuit de vendredi à samedi. Entre 200 et 400 personnes ont attaqué les forces de l’ordre dans le quartier des Merisiers. La cause de ce soulèvement semble être religieux. Sous couvert de l’anonymat, le responsable d’une association de musulmans interrogé par l’AFP (Agence France Presse), a expliqué que ce soulèvement faisait suite à l’interpellation jeudi d’un homme qui s’était opposé au contrôle par la police de son épouse portant un voile intégral.

Une analyse confirmée par une source policière. Le mari, selon cette source, a assené des coups à un policier. Ce qui lui a valu d’être interpellé et placé en garde à vue. Le procureur de la République de Versailles a précisé que l’homme a essayé d’étrangler un policier lors du contrôle. Manuel Valls a estimé que ces violences « étaient inacceptables ». Face à ce constat d’impuissance, le socialiste Jean-Christophe Cambadélis constate que « tout cela est le symptôme d’une France qui craque ». Le député de Paris a ajouté : « Je crains que les discours de fermeté ne soient que des cautères sur une jambe de bois ».

La présidente du Front national, Marine Le Pen, note « qu’une nouvelle fois ces émeutes sont liées à la montée d’un communautarisme délétère exacerbé par une immigration de masse. Ces scènes d’émeutes se multiplient depuis des années, aussi bien sous les gouvernements UMP que PS », poursuit-elle, estimant que « la République française a le bras beaucoup trop mou : du fait du laxisme des différents gouvernements, elle est en train de perdre son bras de fer avec les voyous, les islamistes et les caïds ».

La loi sur le port du voile intégral, entrée en vigueur en avril 2011, interdit la dissimulation du visage dans l’espace public. Elle punit l’infraction d’une amende pouvant aller jusqu’à 150 euros ou d’un simple « stage de citoyenneté »…

Publié le