Catastrophe de Brétigny-sur-Orge : les racailles se sont régalées

Catastrophe de Brétigny-sur-Orge : les racailles se sont régalées

19/07/2013 – 20h45
BRETIGNY-SUR-ORGE (NOVOpress) –
« A-t-on voulu cacher une réalité trop dérangeante ? », interroge LePoint.fr. Car une synthèse de la direction centrale des CRS révèle que des scènes de vol et de caillassages des forces de l’ordre ont éclaté en marge de l’accident de train à Bretigny-sur-Orge. La catastrophe avait fait six morts et des dizaines de blessés le 12 juillet dernier.

Quelques heures après le drame, des personnes rapportaient des actes de « détroussage de cadavres » et de caillassage des secours par de jeunes racailles venues des cités proches du déraillement. Des témoignages vite démentis par les autorités afin de ne pas faire une mauvaise publicité au « vivre ensemble ». « A leur arrivée, les effectifs de la CRS 37 devaient repousser des individus, venus des quartiers voisins, qui gênaient la progression des véhicules de secours en leur jetant des projectiles », note le rapport, soulignant que « certains de ces fauteurs de troubles avaient réussi à s’emparer d’effets personnels éparpillés sur le sol ou sur les victimes ». Très agacé par ces révélations, le ministère de l’Intérieur socialiste préfère parler pudiquement d’« incidents isolés »

Crédit photo : slambo_42 via Flickr (cc)