Il vend Charlie Hebdo : un libraire menacé de mort par des islamistes à Argenteuil

Il vend Charlie Hebdo : un libraire menacé de mort par des islamistes à Argenteuil

13/07/2013 – 10h00
ARGENTE
UIL (NOVOpress) – Un commerçant du quartier du Val-d’Argent à Argenteuil (Val d’Oise) a dû quitter jeudi sa librairie sous escorte policière tandis que le magasin est désormais placé sous surveillance de la police. Son « crime » ? Avoir placé dans sa vitrine un numéro hors-série de Charlie Hebdo consacré à la vie de Mahomet. « Une demi-dizaine de jeunes se sont regroupés devant le magasin, ils ont dit qu’ils allaient me casser la vitrine », a expliqué le commerçant qui a alors retiré le numéro de sa vitrine, avant de se raviser.

Sur cette Une, consacrée à la fusillade survenue lors de manifestations islamiques en faveur de l’ex-président égyptien Mohamed Morsi, l’hebdomadaire titre : « Le Coran, c’est de la merde », ajoutant, dans un cadre jaune : « ça n’arrête pas les balles ». « L’un des jeunes a alors arraché Charlie de la vitrine, l’a déchiré sur le trottoir. Il est revenu avec deux-trois copains et m’a dit ” sale pute, on va te faire la peau” », se souvient le vendeur de journaux. « Je fais mon métier et je n’ai pas l’intention d’en changer », témoigne-t-il également, tout en précisant : « Je ne cherche à offenser personne, je me suis retrouvé confronté à l’obscurantisme et à la voyoucratie ». Un cocktail explosif qui débouche sur des parcours terroristes à la Khaled Kelkal ou la Mohamed Merah. L’immigration de masse associée à l’islamisation font courir des dangers mortels à la France.