La Russie accorde l’asile politique à Edward Snowden

La Russie pourrait accorder l’asile politique à Edward Snowden

13/07/2013 – 08h00
MOSCOU (NOVOpress) – La Russie accueille favorablement la demande d’asile politique d’Edward Snowden. Dans une déclaration le président de la Douma (chambre basse du Parlement russe), Sergueï Narychkine, a déclaré «La Russie doit accorder l’asile politique à Edward Snowden, parce qu’il risque la peine de mort aux États-Unis.». Il a qualifié Snowden de “défenseur des droits de l’homme agissant pour des millions de gens dans le monde entier”.

L’ex-consultant de la NSA ayant dénoncé le gigantesque système d’espionnage mondial organisé par les Etats-Unis aurait pu choisir aussi le Venezuela, la Bolivie ou le Nicaragua, tous ces pays étant prêts à le protéger, à la différence de la république française qui se targue pourtant d’être la patrie des droits de l’homme.

Edward Snowden était arrivé le 23 juin à Moscou depuis Hong Kong où il s’était d’abord réfugié. Cet ancien analyste de la CIA vient de révéler l’existence de Prism, un système mis en place par la NSA, l’agence de sécurité américaine, pour surveiller des centaines de milliers d’ordinateurs à travers le monde. Dans cette affaire, les Etats-Unis sont également accusés d’espionner les dirigeants européens. C’est en mai qu’Edward Snowden, un ancien spécialiste en informatique chez Booz Allen Hamilton, un sous-traitant de l’Agence nationale de sécurité américaine (NSA), décide de contacter le Washington Post et The Guardian afin de leur révéler l’étendue de l’espionnage mondial mené par les Etats-Unis à travers le monde.

Crédit photo : Zennie Abraham, via Flickr (cc).