La natalité européenne victime de la crise

La natalité européenne victime de la crise

Indice de fécondité par pays dans le monde en 2006

12/07/2013 – 10h00
BERLIN (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) –
Une équipe de chercheurs allemands est arrivée à une conclusion sans appel, en étudiant l’évolution de la natalité et du chômage dans vingt huit pays européens depuis 2001. Plus le chômage augmente, plus le taux de fécondité baisse. En Espagne, le taux de fécondité est passé en trois ans de 1,5 à 1,4 enfant par femme !

Ce phénomène se vérifie particulièrement pour les jeunes, qui peuvent plus aisément remettre à plus tard leur désir d’enfant. Un constat inquiétant alors que le chômage des jeunes atteint 23 % en zone euro ! La situation est cependant diverse selon les pays, certains résistant plus que d’autres : la natalité allemande se maintient, grâce à sa situation économique. Il en est de même de la natalité française, ce que les chercheurs expliquent par la politique familiale française.

Crédit photo : PlatypeanArchcow via Wikipédia (cc).