Tradition celtique : la Grande Troménie de Locronan

Tradition celtique : la Grande Troménie de Locronan

Mathurin Méheut, Locronan, la procession, les tambours, gouache sur papier. Musée Mathurin Méheut, Lamballe. Crédit photo : DR

11/07/2013 – 18h00
LOCRONAN (NOVOpress Breizh) – La Grande Troménie, l’un des plus importants pardons de Bretagne, aura lieu à Locronan (29) du dimanche 14 au dimanche 21 juillet. Organisée tous les six ans en l’honneur de Saint Ronan, elle se déroule sur un parcours circulaire de 12 km. Un pèlerinage qui prend sa source dans la plus ancienne tradition celtique.

Issu du breton tro-minihi, littéralement tour (tro) de l’espace monastique (minihi), la grande Troménie de Locronan,  correspondrait à la pérégrination d’un espace sacral antique. Le circuit passe par la forêt de Nevet, dont l’étymologie découlerait de nemet (« sacré »), dérivation du nemeton druidique gaulois qui signifie « temple sous la voûte du ciel ». La forme du circuit, le nombre de stations et sa périodicité sexennale renvoient à une époque antérieure au christianisme. Selon Donatien Laurent, chercheur au CNRS,  la Troménie, par son parcours, ses stations, sa topographie, reproduirait un ancien rituel celtique représentant la durée d’une année.

Le circuit de la procession reprend en effet les deux parties complémentaires et opposées qui forment les deux saisons de l’année celtique : la partie basse, dans les chemins de la plaine du Porzay, correspond à la saison froide dédiée à une ancienne déesse celtique, qui a pris avec le christianisme la forme de la Vierge Marie et de sainte Anne. Le circuit passe devant la Gazeg Vaen« la jument de pierre », appelée aussi la chaise de saint Ronan – un mégalithe du néolithique objet de rituels de fertilité qui se sont maintenus malgré la christianisation du lieu. La partie haute, à travers la montagne qui domine Locronan correspondait chez les celtes à la saison chaude, dédiée au dieu Lug, remplacé par saint Ronan.

Douze stations, marquées de 21 croix de granit et de 42 petites huttes abritant de vieilles statues de saint venues des chapelles environnantes, jalonnent le parcours de la Grande Troménie. Le circuit de la Grande Troménie n’est ouvert que tous les six ans. Les jours précédents, les habitants de la région s’activent pour permettre à la foule des pèlerins de parcourir le chemin sacré, qui sera ouvert toute la semaine entre le 14 et le 21 juillet.

Au programme des deux Troménies des dimanches 14 et 21 juillet : messe de 10h à 12h et procession de la Grande Troménie à partir de 14h.

Renseignements : Office du tourisme de Locronan