Vingt magistrats se prononcent contre l'emprisonnement de Nicolas

Vingt magistrats se prononcent contre l’emprisonnement de Nicolas

08/07/2013 – 19h40
PARIS (NOVOpress/Bulletin de réinformation) –
Tandis que le procès en appel de Nicolas Bernard-Buss (photo lors de son arrestation) se tiendra demain mardi, un collectif de vingt magistrats s’est constitué pour dénoncer l’illégalité de l’arrestation du jeune homme. Incarcéré depuis le 19 juin dernier, cet étudiant de vingt-trois ans, sympathisant de La Manif pour tous, avait été condamné à deux mois de prison ferme pour rébellion envers les forces de l’ordre.

Le fondement même de cette interpellation, ainsi que ses modalités, est largement contestable. « Le traitement policier et judiciaire qui a suivi a amorcé un mouvement de fond qui secoue non seulement l’opinion mais également la magistrature elle-même », a déclaré Jean‑Paul Garraud. Ce magistrat et ancien député UMP se présente comme le “porte‑voix” de l’indignation d’un collectif qui compte déjà quelque vingt magistrats.

Plusieurs manifestations de soutien à Nicolas Bernard-Buss sont organisées à Paris et en province. Citons celle place de l’Odéon dans le VIe arrondissement de Paris demain soir, mardi 9 juillet, le rendez vous est fixé à 19h30. Cette manifestation a été dûment déclarée.

Crédit photo : DR.