Lutte contre l’immigration clandestine : Israël enregistre de bons résultats

Lutte contre l’immigration clandestine : Israël enregistre de bons résultats

05/07/2013 – 10h00
TEL AVIV (NOVOpress) –
Le nombre d’Africains immigrant clandestinement en Israël a marqué un spectaculaire recul en juin, rapporte le ministère israélien de l’Intérieur. Selon l’Autorité de la population, de l’immigration et des frontières du ministère de l’Intérieur (PIBA), seuls cinq immigrants clandestins africains sont entrés en Israël en juin 2013, contre 928 en juin 2012. Au total 34 immigrants africains sont entrés en Israël au premier semestre de 2013, contre 9.570 sur la même période l’année précédente, selon les statistiques du PIBA.

Le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a salué dimanche ces signes positifs, les attribuant aux « mesures complètes » des autorités contre l’immigration clandestine. Quelque 60.000 travailleurs migrants et demandeurs d’asile résident actuellement en Israël, en provenance pour la plupart du Soudan et d’Érythrée. Les villes les plus touchées par ces afflux d’Africains sont Tel Aviv dans le sud et Eilat, ville portuaire sur la mer Rouge.

La construction d’une barrière de haute sécurité le long de la frontière israélo-égyptienne et l’amendement de la Loi sur la prévention de l’infiltration ont contribué à réduire l’immigration clandestine. Plus tôt en juin, le gouvernement israélien a par ailleurs informé la Cour suprême qu’il était parvenu à un accord avec un pays tiers (non spécifié), pour le rapatriement des immigrants clandestins.

Crédit photo : DR.