Saint-Malo : défense de fumer sur la plage…

Saint-Malo : défense de fumer sur la plage…

Plage de l’Eventail à Saint-Malo : désormais zone non fumeur

04/07/2013 – 18h00
SAINT-MALO (NOVOpress Breizh) –
A partir de demain les fumeurs seront priés d’éviter la plage de l’Eventail, à Saint-Malo. Ainsi en a décidé le maire (UMP) de la célèbre cité corsaire. Une mesure qui illustre une fois de plus  « la marche implacable de nos sociétés au pas de Loi » (Philippe Murray).

René Couanau, qui ne dira qu’en septembre s’il compte se représenter (il avait déclaré l’an passé qu’il ne se représenterait pas avant de laisser entendre, quelques mois plus tard, que peut-être…),  vient en effet de prendre un arrêté municipal interdisant aux fumeurs de s’adonner au plaisir d’en griller une sur la plage située en face du Fort National. L’interdiction sera effective du 5 juillet au 1er septembre.

La Ville a tenu toutefois à faire savoir que l’arrêté s’appliquera « avec modération ». « Au départ, l’avertissement sera surtout verbal. On tient dans un premier temps à favoriser le dialogue », précise à Ouest-France (02/07/13) Erwan Nicolas, attaché de la direction à la mairie de Saint-Malo. A l’origine de cette décision, la Ligue contre le cancer sera présente demain sur la plage pour informer les touristes.

Cet arrêté du maire de Saint-Malo est révélateur du climat d’hygiénisme obsessionnel qui règne en France depuis quelques décennies et où jamais les règles et des normes  n’auront été aussi nombreuses. « Comment la génération qui criait en Mai 68 qu’il était interdit d’interdire a-elle pu fabriquer un tel carcan de règles et d’interdits ? », s’interroge Fabrice Madouas dans Valeurs actuelles.

Selon lui, « les “soixante-huitards” ont encouragé l’expression de revendications minoritaires qu’ils se sont empressés de satisfaire, dans l’espoir d’abattre une société qu’ils jugeaient patriarcale… Le résultat se lit aujourd’hui dans le code pénal qui se hérisse d’interdits quand le code civil se gonfle de nouveaux “droits” ».

Résultat : aujourd’hui, un couple homosexuel peut se marier sans problème à Saint-Malo (en cas de refus du maire, celui-ci encourt une peine de cinq ans de prison et 75.000 euros d’amende !). Mais il lui est par contre strictement interdit d’aller fumer sur la plage de l’Eventail…

Crédit photo : Ho visto nina volare via Flickr (cc)