"Mariage" homo en Californie : le peuple dit non, les "élites" légales cassent sa décision

“Mariage” homo en Californie : le peuple dit non deux fois, les “élites” légales cassent sa décision deux fois

30/06/2013 – 08H30
SACRAMENTO (NOVOpress) –
En 2000, en Californie, un référendum remportait 61% des voix pour dire que le seul mariage légal était l’union d’un homme et d’une femme.
En 2008 la Cour Suprême de Californie décidait que ce principe n’était pas conforme à la constitution californienne et le “mariage” homo était légalisé. Peu de temps, car six mois plus tard un nouveau référendum du peuple était gagné et amendait la constitution californienne pour inscrire, en son sein même, que le seul mariage légal est l’union d’un homme et d’une femme. Jusqu’à mercredi dernier.

En effet cinq ans plus tard, ce mercredi, la Cour suprême des Etats-Unis a jugé que le groupe de citoyens qui avait porté devant le peuple le dossier du référendum amendant la constitution californienne n’était pas légalement habilité à le faire, et déclarait donc ce référendum nul et non avenu. Exit une deuxième fois la volonté populaire.

Dès vendredi, le gay bizness a pu reprendre son cours en Californie.

Les défenseurs du référendum ont écrit sur leur site internet Protect Marriage “Le mariage homosexuel n’est pas arrivé parce que les gens ont changé d’avis. C’est arrivé parce que les ennemis du peuple ont abusé de leur pouvoir pour manipuler le système et faire taire le peuple”.

Les états américains ayant légalisé le mariage homo restent très minoritaires : 13 états proprement dits Californie, Connecticut, Delaware, Iowa, Maine, Maryland, Massachusetts, Minnesota, New Hampshire, New York, Rhode Island, Vermont, Washington, et en outre Washington DC, soit 14 entités légales. Sur un total de 50 états plus Washington DC, soit 51 entités.

Crédit photo : DR.