L’adhésion de la Turquie à l’Union européenne menace les travailleurs allemands

L’adhésion de la Turquie à l’Union européenne menace les travailleurs allemands

28/06/2013 – 08h00
BERLIN (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) –
Un nouveau chapitre de négociations sur les trente-cinq que comporte l’accord relatif à l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne va s’ouvrir à l’automne, suite à l’accord des Etats membres.

Pourtant, l’Allemagne notamment est toujours hostile à cette adhésion. Parmi les nombreuses raisons de cette hostilité, l’une est de nature sociale : les salariés allemands ont en effet tout intérêt à s’opposer à cette adhésion.

En effet, en vertu du principe européen de non‑discrimination, les travailleurs turcs immigrés en Allemagne auraient le droit d’adhérer aux syndicats allemands de salariés. Or le droit du travail en Allemagne bénéficie principalement aux salariés syndiqués, et ne protège pas ou très peu, les autres. L’adhésion de la Turquie à l’Union conduirait sans doute le patronat allemand à chercher à limiter une telle protection.

Crédit photo : DR