[Tribune libre] Poutine et Marine: même combat ! Par Franck Vinrech

[Tribune libre] Poutine et Marine : même combat ! Par Franck Vinrech

Lors de sa première visite officielle en Russie, la présidente du FN, Marine Le Pen, a répondu à une entrevue exclusive (le 19 juin 2013) à RIA Novosti, l’Agence russe d’information internationale.
Marine Le Pen y fait preuve de la même clairvoyance et lucidité que son père en expliquant l’intérêt qu’a la France de se rapprocher de la Russie d’un point de vue économique mais aussi idéologique et diplomatique. Son père parlait déjà de la nécessité d’un axe européen Brest-Vladivostok [une idée déjà énoncée par De Gaulle, rappelle RIA Novosti].

Loin des yeux loin du cœur ? Pas pour les patriotes visiblement. Sur la terre de Russie, Marine Le Pen dessine une politique étrangère française pleine de bon sens : condamnation de l’ingérence européenne en Syrie, sortie de l’OTAN, etc.
Hé oui, il existe encore des pays comme la Russie où l’on peut encore parler d’intérêt national.

Pour ce qui est de la protection des valeurs de notre civilisation (famille, filiation, respect de l’homme, de la femme, de l’enfant, refus de la marchandisation des vivants, etc.), les français voient de plus en plus dans le peuple russe un exemple de résistance, résistance que ne manque pas de saluer Marine Le Pen.
En Russie, Poutine a interdit la promotion de l’homosexualité auprès des mineurs : c’est ce que l’on appelle un “dictateur” dans les mass-médias français…

La présidente du FN prophétise l’effondrement de l’Union Européenne qui permettra l’essor d’une Europe des nations dans laquelle des accords de coopération franco-russes auront leur place.
“Je préfère avoir des relations privilégiées avec la Russie qu’avec le Qatar, voyez-vous”, lance-t-elle.
Trois jours après, au Qatar, Hollande accompagné de 46 chefs d’entreprise saluait les “excellentes relations” entre les deux pays et vendait sans honte la France aux qataris comme une esclave au harem mondialiste…

Le discours de Marine Le Pen rejoint celui d’Aymeric Chauprade qui s’active à la création d’une alliance franco-russe comme en témoigne le discours qu’il a tenu à la Douma d’Etat (le parlement russe), le 13 juin 2013. Il s’adressa aux députés en les invitant à créer une “Internationale de ceux qui aiment leur identité, leur famille, et qui refusent que la personne soit réduite à une marchandise”.
Connaîtrait-elle le géo-politicien ? Absolument, elle dit même suivre de près ses travaux…

Toute révolution commence par une révolution intellectuelle et l’on croise aujourd’hui la Russie sur le chemin de nombreux penseurs anti-mondialistes et anti-libéraux français. Il ne manque plus alors que l’émergence du Poutine français que préfigure Marine Le Pen pour un début de renaissance de la nation française.

Franck Vinrech

Crédit photos. Poutine : Blog do Planalto, via Flickr (cc). Marine Le Pen : DR.