Quatre proxénètes Roms écroués : la passoire de l’espace Schengen

21 juin 2013 | Société

21/06/2013 – 20h00
VERSAILLES (NOVOPress via Bulletin de réinformation) –
La passoire de l’espace Schengen livre les pays membres aux mains de vraies mafias venues des pays de l’Est. Si les Français ne sont plus dupes de la pauvreté scénarisée par les populations Roms et encouragées par diverses associations antiracistes, ce nouveau fait divers risque de les rendre encore plus méfiants.

Quatre proxénètes Roms, dont le chef du réseau, ont été mis en examen mercredi à Versailles et écroués pour « proxénétisme en bande organisée et association de malfaiteurs ». La bande mafieuse qui résidait en Roumanie,  venaient d’arriver en France pour chercher de nouveaux emplacements pour des prostituées. Ces quatre proxénètes « tenaient » une vingtaine de jeunes femmes roumaines âgées de 18 à 30 ans.

Mais le plus intéressant est que ce réseau de prostitution était particulièrement bien structuré avec des antennes dans d’autres pays d’Europe ainsi qu’aux États-Unis. Les perquisitions dans les hôtels où vivaient les jeunes femmes n’ont pas permis de récolter d’importantes sommes d’argent, l’argent étant immédiatement envoyé vers la Roumanie.

Crédit image : Kay Chernush, via Wikipédia (cc).

Novopress est sur Telegram !

Newsletter

* champ obligatoire
« Novo » signifie, en latin, « renouveler » ou encore « refaire ». Novopress se donne comme objectif de refaire l’information face à l’« idéologie unique ». Mais ce travail de réinformation ne peut pas se faire seul. La complémentarité entre les différentes plateformes existantes doit permettre de développer un véritable écosystème réinformationnel.