Nantes : après la condamnation et l’incarcération d’un jeune opposant au mariage homosexuel, la LMPT 44 appelle à manifester ce soir devant la préfecture

Nantes : après la condamnation et l’incarcération d’un jeune opposant au mariage homosexuel, la LMPT 44 appelle à manifester ce soir devant la préfecture

21/06/2013 – 17H20
NANTES (NOVOpress Breizh) –
Après la condamnation et l’incarcération immédiate infligée à un jeune étudiant de 23 ans opposant au mariage homosexuel, la LMPT 44 appelle à manifester ce soir devant la Préfecture de Nantes à 19 heures 30. Des rassemblements de protestation sont prévus également dans d’autres villes comme par exemple à Bordeaux, à Paris, etc.

Mercredi dernier, la 16e chambre du tribunal correctionnel de Paris – qui traite habituellement les dossiers de stupéfiants et proxénétisme – a condamné Nicolas B. (photo après son arrestation), un étudiant angevin de 23 ans, à quatre mois de prison, dont deux ferme, pour « rébellion et fourniture d’identité imaginaire », et à une amende de 1000 euros pour « refus de prélèvement de ses empreintes digitales et de son ADN ». Chose rarissime dans ce genre d’affaire, la peine a été assortie d’un mandat de dépôt, et le jeune militant, qui était jugé en comparution immédiate, a été aussitôt écroué.

Dans un entretien qu’elle avait accordé à Libération (07/08/12), Madame Taubira avait vivement critiqué la politique pénale consistant à infliger des courtes peines de prison. « Il y a des années que l’on sait que la prison (…) génère de la récidive, c’est presque mécanique. Il faut arrêter! Ça désocialise, ça coûte cher et ça fait de nouvelles victimes ».

Manifestement la garde des Sceaux pensait aux « jeunes » qui, par exemple, pillent les trains de banlieue ou s’adonnent au trafic de stupéfiants. Pas aux opposants à la loi qui porte son nom. Pour ces derniers, il semble que l’enfermement dans des prisons surpeuplées soit – pour un gouvernement de plus en plus enfermé dans une logique totalitaire – une réponse adéquate.

Crédit photo : DR.