Mariage homosexuel

Mariage homosexuel : le maire de Mésanger (Loire-Atlantique) va-t-il devoir s’incliner ?

21/06/2013 – 15H15
MESANGER (NOVOpress Breizh) –
Après le maire d’Arcangues, dans le Pays basque, c’est celui de Mésanger, une petite commune de Loire-Atlantique située aux marches de la Bretagne, qui a manifesté son intention de refuser de procéder au mariage d’un couple homosexuel. Va-t-il finalement céder ? La pression exercée par le gouvernement sur les éventuels récalcitrants est en effet très forte.

Jean-Yves Clouet (photo), maire (divers droite) de Mésanger, a participé à toutes les manifestations organisées contre le mariage homosexuel. Mais, à la différence de bien des maires, il n’entend pas se renier. Aussi lorsqu’un couple qui vient de s’installer dans la commune – l’un est de la région parisienne et l’autre américain – lui demande de les marier fin juillet, il fait part de son embarras. «J’ai reçu ce couple, ils sont excessivement gentils. Je suis embêté… En plus, ils veulent adopter.» a confié l’édile de Mésanger au Figaro (20/06/13).

Que risque Jean-Yves Clouet s’il persiste dans son refus ? La circulaire du ministère de l’Intérieur en date du 13 juin 2013, signée de M. Valls est lourde de menaces : il encourt jusqu’à cinq ans de prison et 75.000 euros d’amende. Il peut également être suspendu de ses fonctions en Conseil des ministres, ou révoqué. « La liberté de conscience n’a pas sa place dans un Etat totalitaire », observe un avocat.

Le collectif des Maires pour l’enfance, qui a récolté plus de 20.100 signatures d’élus contre le mariage homosexuel, a déjà annoncé qu’il prendra en charge la défense des maires qui refuseront de procéder à de tels mariages. « Nous respectons bien évidemment les maires qui célébreront des mariages entre personnes de même sexe mais ce respect doit être mutuel: les élus qui refusent le ‘changement de civilisation’ proposé par la loi doivent aussi être respectés et leur liberté de conscience garantie.»

Aujourd’hui l’une des adjointes de Jean-Yves Clouet, sans étiquette, s’est déclarée disposée à procéder à ce mariage. «Je ne veux pas dire mon ressenti, insiste-t-elle, cela ne regarde que moi, mais la loi a été votée, maintenant il faut la respecter» (Le Figaro, 21/06/13).

Demain, à 11 heures, le collectif LMPT organise un « café pour tous » devant la mairie de Mésanger pour soutenir Jean-Yves Clouet. Comme l’indique un des organisateurs : « Le 22 juin n’est pas la date prévue du pseudo mariage de la paire gay. Nous ne venons pas perturber une cérémonie, nous venons demander au maire de Mésanger de tenir bon. Il en vaut le coup, croyez-nous ! C’est un homme d’honneur mais s’il est seul face à Manuel Gaz… Sa décision finale dépendra très certainement de notre mobilisation ! La résistance, c’est maintenant en soutenant ceux qui sont directement confrontés. » Plusieurs centaines de personnes sont attendues pour apporter leur soutien à l’élu breton.

Crédit photo : NOVOpress Breizh (cc)