Quand Hollande passe à la télévision, l’audience baisse

Quand Hollande passe à la télévision, l’audience baisse

19/06/2013 – 10h00
PARIS (NOVOPress via Bulletin de réinformation) –
Hollande s’est exprimé sur M6 dimanche pour défendre sa politique et faire quelques rares annonces.

Et il n’est pas vendeur. Dimanche soir, seulement 2,8 millions de téléspectateurs étaient suspendus aux lèvres de François Hollande. Ce qui représente une perte d’audition de 12,5 % par rapport aux performances habituelles de l’émission.

Pendant deux heures, le président a surtout défendu la politique qu’il a menée jusqu’à présent. Il a annoncé des résolutions concernant le marché du travail et celui de l’immobilier. Il affirme qu’il n’y aura pas de nouveaux coups de pouces sur le SMIC (celui‑ci ayant été fait l’année dernière à une hauteur de 0,6 %). Il y aura aussi un abattement exceptionnel, en 2014, sur les transactions immobilières, ce qui se traduit concrètement par une baisse des impôts sur les transactions immobilières. Une belle carotte pour les électeurs.

Ses principales déclarations concernent le chômage et une réforme des retraites :

Le chômage est sa principale préoccupation, a asserté le Hollande, en expliquant qu’il allait renverser la tendance en créant de la croissance d’ici 2014. Il a aussi dit vouloir une réforme des retraites, portant sur la durée des cotisations et non sur l’âge de départ.

Et le vieux complexe de Hollande face à l’Allemagne revient toujours

« Ne nous demandez pas de faire en un an, ce que les Allemands ont mis dix ans à faire » a dit le président. A croire qu’il est complexé face à l’Allemagne. A croire aussi que la France n’a jamais fait de réformes alors que c’est le principal moyen d’action des politiques en France. Et il finit en souhaitant que  cesse par rapport à l’Allemagne « Le dénigrement » de la France. On aimerait que notre bon président ait des mots aussi forts quand il s’agit de la guerre d’Algérie.