Suites de l’affaire Méric : une librairie vandalisée à Nantes

Suites de l’affaire Méric : une librairie vandalisée à Nantes

08/06/2013 – 18H30
NANTES (NOVOpress Breizh) –
« Pas de fachos dans les quartiers, pas de quartier pour les fachos !» Répondant à l’appel du Parti de Gauche à manifester suite au décès du jeune militant d’extrême gauche Clément Méric lors d’une rixe à Paris, une cinquantaine d’ « antifas » ont parcouru les rues de Nantes jeudi en hurlant leurs slogans habituels. Une librairie en a fait les frais.

Ces « humanistes » chers au mainstream médiatique se sont attaqués à la librairie Dobrée, une librairie catholique qui a la particularité de diffuser des ouvrages pas toujours politiquement corrects, en vandalisant sa devanture.

L’oligarchie politique locale n’a bien entendu rien trouvé à redire à cette action qui illustre l’état d’esprit qui règne chez les « antifas ». Les auteurs de cet acte de vandalisme n’ont pas de craintes à avoir : ni la police de Monsieur Valls, ni la justice de Madame Taubira ne vont faire de zèle pour les identifier et les poursuivre.

« Je serai plutôt fier que mon fils soit antifa » affirmait vendredi matin sur France Inter l’éditorialiste politique Thomas Legrand. Et qu’entre autre il s’attaque à des librairies jugées mal-pensantes ? L’ « humanisme » des élites du Système est décidément sans limites…

Crédit photo : Claude Lanseria (NOVOpress Breizh)