Réformes des allocations familiales : Hollande attaque les classes moyennes

Réformes des allocations familiales : Hollande attaque les classes moyennes

04/06/2013 – 14h00
PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) –
Selon Matignon, la réforme des allocations familiales touche uniquement les Français les plus riches. C’est ce que disent les socialistes.

Seulement si l’on regarde de plus près : le plafond du quotient familial passera de 2.000 euros à 1.500 euros par demi‑part fiscale. La prestation d’accueil du jeune enfant sera divisée par deux pour les ménages dont les ressources dépassent 4.000 euros par mois. La réduction d’impôt pour frais de scolarité sera supprimée, ce qui devrait augmenter les impôts de douze euros par mois en moyenne pour 1,6 million de familles. Au total, l’ensemble de ces mesures devrait rapporter 1,1 milliard d’euros, en 2014.

Il ne s’agit donc pas uniquement de familles riches mais de l’ensemble des classes moyennes françaises qui seront touchées.

Ainsi les familles nombreuses catholiques qui constituent une bonne part des manifestants contre le mariage des homosexuels sera en très grande partie touchée par cette réforme. En revanche les familles nombreuses des jeunes casseurs qui ont dévasté Paris après la victoire de l’équipe de football du PSG ne devrait pas particulièrement être concernées.

Par cette réforme, Hollande ménage toujours son électorat de substitution de population du peuple français.

Crédit photo : DR