Emeutes au cœur de Paris : désinformation flagrante du système

Emeutes au cœur de Paris : désinformation flagrante du système

17/05/2013 – 16h00
PARIS (NOVOpress via Bulletin de réinformation) –
Nous revenons sur les émeutes qui ont vu des centaines de « jeunes » venus des banlieues de l’immigration investir le XVIe arrondissement pour « célébrer » à leur façon le titre de champion de France.

Dès le dimanche soir, les magasins des Champs‑Elysées sont pillés, des voitures brûlées, l’avenue et les rues alentour transformées en champ de bataille. Cet épisode, très peu de médias l’ont évoqué. Lundi en fin de journée les premières vidéos commencent à paraître sur les réseaux Internet, mais toujours rien dans la grande presse. Il a fallu attendre le second soir, lundi, pour que les médias centraux du régime consentent à évoquer ces violences, mais pour se livrer à un véritable festival de désinformation !

Au-delà de l’occultation initiale de ce qu’il faut bien appeler des razzias, c’est en effet le traitement donné par les médias du système qui est proprement hallucinant

Certains ont repris mot pour mot les déclarations des membres du gouvernement qui accusent les supporters « d’extrême droite », « hooligans » et autres « ultras ». Alors que les images démentent totalement ces accusations, à aucun moment le terme « racaille » n’est employé pour désigner les vrais coupables. Les médias centraux préfèrent imputer la faute à un « manque d’anticipation » de la préfecture, de la ville de Paris, voire du maire du XVIe.

Cambadélis, vice‑président du Parti socialiste européen, par ailleurs multirécidiviste lourdement condamné dans les scandales Argos et Mnef, n’a pas hésité pour sa part à parler de « connexion » entre « Les manifestants contre le Mariage pour tous et les hooligans qui gravitent autour du PSG. Là, il y a eu la conjonction des deux et évidemment ils s’en sont donnés à cœur joie ». Une désinformation abyssale… Une vidéo de BFMTV, rapidement retirée mais encore visible sur l’hébergeur russe RuTube où FdeSouche l’a mise en sécurité (vidéo ci-dessous), donne la parole à un témoin direct, habitant du XVIe, pour lequel les émeutiers étaient « Des noirs et des Arabes ». De fait, aucun des casseurs arrêtés n’était supporter du PSG.

Pour Marine Le Pen, la classe politique, Manuel Valls en tête, s’est totalement ridiculisée en se refusant de voir la réalité

Pour la présidente du Front national, ces événements signent « L’échec absolu de la politique d’immigration ». Elle dénonce également « Les signaux de laxisme d’Etat donnés par Mme Taubira et avant elle par l’ensemble des ministres de l’intérieur de Nicolas Sarkozy », poursuivant « Idéologiquement, on n’a pas voulu déplaire au Qatar (…) un pays qui arme, aide et assiste tous les islamistes radicaux du monde, et dont l’argent a corrompu une classe politique lâche et impuissante ». Marine Le Pen a une nouvelle fois souligné ce que d’aucuns ne souhaitent voir : le lien consubstantiel entre immigrations de masse et violences urbaines. Selon Le Figaro, la facture des récentes émeutes se monterait à un million d’euros.

Crédit photo : DR.