Opération bouclage ce samedi à Notre-Dame-des-Landes

Opération bouclage ce samedi à Notre-Dame-des-Landes

11/05/2013 – 13h00
NANTES (NOVOpress Breizh) –
A l’initiative de l’ACIPA, les opposants au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes organisent ce samedi après-midi une chaîne humaine avec pour objectif d’entourer les 25 km du périmètre du site. Pour réussir cette opération « bouclage » la présence de 20.000 personnes est nécessaire. Un pari osé alors que le gouvernement semble avoir mis – pour l’instant du moins  – ce projet de côté.

Malgré  le rétropédalage effectué par le gouvernement dans le dossier de l’aéroport  de Notre-Dame-des-Landes, marqué par la mise en place d’une « commission du dialogue » dont le rapport préconise plusieurs mesures  -qui retarderont le chantier de plusieurs années – et des mesures d’apaisement – retrait des forces de l’ordre le 20 avril dernier – les opposants ne désarment pas.

Pour l’ACIPA , qui regroupe les opposant institutionnels au projet, « ce projet est porté par une élite ; il est symbolique d’une vision mégalomaniaque. A l’heure où la communauté scientifique s’accorde à dire que la menace est grande pour l’humanité, cette même élite continue d’ignorer les enjeux liés aux émissions de gaz à effet de serre et demeure sourde aux conséquences du réchauffement climatique… Aurait-elle une planète de rechange pour les futures générations ? »

Mais les organisateurs, sans l’avouer officiellement, craignent que la mobilisation ne soit pas à la hauteur de celle de l’automne dernier –  le 17 novembre de 13.500 (Police) à 40.000 (ACIPA) manifestants s’étaient retrouvés sur la zone.  « Nous n’avons pas d’objectif chiffré, plus on sera, mieux ce sera », a déclaré prudemment à l’AFP Françoise Verchère, conseillère générale (PG). Pour cette opposante historique au projet, « l’idée est de dire qu’on encercle cette ZAD et qu’elle est donc sous protection populaire: le symbole demeure ». Réponse cet après-midi.