Expulsions d'immigrés : nouveau désaccord au sein du gouvernement

Expulsions d’immigrés : nouveau désaccord au sein du gouvernement

02/05/2013 – 18H20
PARIS (NOVOpress/Bulletin de réinformation) –
Au moment d’embarquer sur le vol Air France pour la capitale malienne Bamako, Pascal Canfin (photo), député européen des Verts et membre du gouvernement Ayrault (il y est ministre délégué au Développement) apprend qu’il va voyager avec un Malien faisant l’objet d’une reconduite à la frontière. Ce Malien avait eu une peine de huit ans de prison pour viol aggravé sur mineur.

Le ministre appelle directement au téléphone son homologue Manuel Valls pour demander l’annulation de l’expulsion, sans quoi il ne prendra pas l’avion. Mais le ministre de l’Intérieur refuse et du coup Pascal Canfin ne monte pas à bord de l’appareil, ratant ainsi la réunion préparatoire à la conférence internationale des donateurs pour le développement du Mali, à laquelle il devait représenter la France à Bamako.

Comme le fait remarquer Etienne Lahyre dans son article “Cette gauche qui défend avant tout les salauds…” : « si un ministre incite ouvertement au non-respect d’une partie des lois de la République et des décisions de justice, comment l’autorité de l’État peut-elle continuer à s’exercer ? »

Si les ministres ont autant de mal à s’accorder sur une politique commune et à respecter les lois qu’ils font, on ne voit pas très bien comment ils peuvent encore prétendre gouverner la France.

Crédit photo : Par jeanfrancois beausejour , via Flickr (cc).