Climat toujours explosif en Syrie

Climat toujours explosif en Syrie

01/05/2013 – 11h00
DAMAS (NOVOpress via le Bulletin de la réinformation) – Nouveau signe que le conflit syrien, qui dure maintenant depuis deux ans, n’est pas prêt de s’apaiser : le Premier ministre de Bachar Al‑Assad, Wael Al-Halki (image ci-dessus), a échappé lundi à une tentative d’attentat à la voiture piégée. La bombe dans la voiture a été déclenchée à distance et a explosé au cœur d’un quartier résidentiel de Damas, non loin d’une école et d’un jardin public.

A l’heure où les médias de l’oligarchie et les grandes puissances occidentales nous parlent de crimes de guerre et d’armes chimiques, les cadres du régime sont attaqués dans leur quartier par les forces de l’opposition. Une combinaison d’événements qui apparaît comme une grande tentative de renversement du régime par des pressions internes et externes. La Russie, de son côté, a mis en garde contre un scénario « à l’irakienne », lors duquel une enquête sur de supposées armes chimiques servirait de prétexte à une invasion et un renversement militaire du régime syrien.

Crédit photo : DR