Dénaturation du mariage : l’opposition persiste, alors que la Chancellerie presse le pas

Dénaturation du mariage : l’opposition persiste, alors que la Chancellerie presse le pas

29/04/2013 – 18h45
PARIS (NOVOpress via Le Bulletin de réinformation) –
La course de vitesse du mariage pour tous se poursuit. Après l’accélération du calendrier parlementaire, le ministère de la Justice se hâte de préparer le terrain avant la promulgation de la loi sur l’ouverture du mariage aux duos homosexuels.

Vendredi matin, la Chancellerie a fait savoir qu’elle avait d’ores et déjà transmis au Conseil d’Etat un projet de décret concernant les conséquences de la loi sur l’état civil telles que le livret de famille.

Cet empressement exaspère les parlementaires de l’opposition mobilisés contre le texte. Alors qu’ils viennent tout juste de saisir le Conseil constitutionnel, ces derniers s’étonnent de cette nouvelle pointe de vitesse et de la préparation de documents provisoires en absence de certitude.

Dans le même temps, les opposants à la dénaturation du mariage ne faiblissent pas et poursuivent leurs nombreuses actions. Monseigneur Rafin, évêque de Metz, rappelait récemment que « ce qui est légal n’est pas forcément moral ».