Le cambrioleur maghrébin est rebaptisé Francis par Aujourd’hui en France

Le cambrioleur maghrébin est rebaptisé “Francis” par Aujourd’hui en France

24/04/2013 – 10h00
PARIS (NOVOpress) –
Le nombre des cambriolages a explosé : 350.000 en 2012 dans l’Hexagone, 20 000 de plus qu’en 2011. Le phénomène s’aggrave, notamment à Paris, selon Libération : « La hausse des cambriolages dans la capitale, ainsi que la progression des vols à la tire dans les transports ou sur certains sites de la capitale, notamment les plus touristiques, constitue l’une des tendances observées depuis le début de l’année 2013, a assuré Bernard Boucault devant les élus du Conseil de Paris ».

Lundi, le journal Aujourd’hui en France consacrait son « Fait du jour » à ce phénomène. « Ce ne sont pas forcément les délits les plus graves… mais ce sont souvent les plus traumatisants », constate le quotidien du groupe Amaury. Au détour d’un article (voir photo ci-dessus) focalisant sur un cambrioleur « professionnel » sévissant depuis quinze ans en Région parisienne, l’un des journalistes d’Aujourd’hui en France, Florian Loisy, est pris en flagrant délit de langue de bois politiquement correcte. Dans son article, le cambrioleur est rebaptisé « Francis ». Mais en parcourant l’article, le lecteur apprend que les rapines de « Francis » lui permettent d’investir « au bled », « rigole cet homme originaire d’Algérie », précise le journaliste. Pourquoi dans ce cas ne pas coller un prénom maghrébin à ce voyou ? Pour ne pas faire le lien un peu plus entre immigration et délinquance ? Il faut croire que la diversité a ses limites quand il s’agit de ne pas contrarier le vivre-ensemble. Pas de doute : à défaut d’être un contre-pouvoir, la presse grand public est devenue l’alliée du pouvoir.