Interventions "animées" de la police chez les gens du voyage à Ormoy-la-Rivière

Interventions “animées” de la police chez les gens du voyage à Ormoy-la-Rivière

Ci-dessus la mairie d’Ormoy-la-Rivière.

11/04/2013 – 10h00
ORMOY-LA-RIVIERE (NOVOpress) –
L’affaire s’est passée en deux temps dans un camp de gens du voyage à Ormoy-la-Rivière (Essonne) : après avoir été agressés en accompagnant les pompiers pour une intervention sanitaire, les policiers reviennent en force et trouvent entre autres douze fusils et 200 cartouches.

Dans la nuit de dimanche à lundi la police reçoit une demande pour accompagner les pompiers devant intervenir à la suite d’un appel pour un malaise dans ce camp. Comme le dit sobrement Le Parisien qui relate l’affaire, dans ce lieu les interventions des pompiers “se passent parfois mal”. Conclusion de l’intervention : policiers insultés, menacés de mort, leurs véhicules détériorés, et un policier blessé.

Mardi la police revient en plus grand nombre pour perquisitionner le camp, certains résidents s’étant flattés de détenir des armes. Et effectivement les policiers trouvent deux pistolets, douze fusils de chasse, un pistolet à impulsion électrique et plus de 200 cartouches. Une partie des armes récupérées se trouvaient dans les caravanes, et une autre partie était entre les mains de femmes du camp qui étaient allé se cacher dans des fossés aux alentours, cette cachette n’a pu être découverte que grâce aux indications de riverains données aux policiers.
Deux suspects d’avoir causé la blessure au policier ont été placés en détention provisoire.

Le Far-West dans un village de moins de mille habitants, comme en bien d’autres endroits en France.

Crédit photo : Thierry DEFRANCE, via Wikipédia (cc).