Scandale Cahuzac et scandale Augier : paradis fiscaux et copinage à tous les étages

Scandale Cahuzac et scandale Augier : paradis fiscaux et copinage à tous les étages

06/04/2013 – 18h15
PARIS (NOVOpress via Kiosque Courtois) –
Ministre du Budget, Jérôme Cahuzac était chargé de la lutte contre l’évasion et la fraude fiscale dans la « République exemplaire » (sic) de François Hollande. Il a menti aux Français pendant des mois en niant détenir des comptes bancaires non déclarés en Suisse et à Singapour. Rattrapé par la justice, Cahuzac a avoué ses mensonges. Mais un autre proche de François Hollande vient lui aussi de reconnaitre des comptes dans des paradis fiscaux après qu’ils aient été révélés.

D’où vient l’argent caché par Cahuzac ?

Probablement des lobbys pharmaceutiques dont Cahuzac a été le consultant dans les années 1990. Après avoir été le conseiller médicament de Claude Evin, ministre socialiste de la Santé, aujourd’hui directeur général de l’autorité régionale de santé d’Ile-de-France, poste où il a été nommé par Nicolas Sarkozy.

Cahuzac est lâché par ses amis

Les chiens sont lâchés. Le Grand orient de France dont Cahuzac est membre depuis 1996 l’a désavoué. Et le premier secrétaire du Parti socialiste, le repris de justice Harlem Désir, l’a exclu. Les socialistes veulent aussi empêcher Cahuzac de retrouver son siège à l’Assemblée nationale.

Cahuzac sera défendu par Jean Veil

C’est le fils de Simone Veil, l’avocat Jean Veil qui défendra Cahuzac. Jean Veil est l’avocat habituel de Jacques Chirac et Dominique Strauss-Kahn.

François Hollande pourrait aussi être mis en cause à travers un autre de ses proches

Et pas n’importe lequel : son trésorier de campagne présidentielle, le richissime Jean-Jacques Augier qui a reconnu disposer de comptes aux îles Caïmans, l’un des plus sulfureux paradis fiscaux. Jean-Jacques Augier est aussi le propriétaire du magazine militant homosexualiste Têtu. On ose espérer que l’acharnement de François Hollande à vouloir dénaturer le mariage n’est pas une dette de campagne…

Crédit photo : Nicolas Vigier, via Flickr (cc).