Petit tour de France du Printemps français, le jeudi 4 avril

Petit tour de France du Printemps français, le jeudi 4 avril

Rassemblement du Printemps français organisé jeudi 4 avril à Lille. Crédit photo : DR

05/04/2013 – 18h00
PARIS (NOVOpress) – Depuis hier, jeudi 4 avril, la fameuse loi Taubira qui suscite la protestation de nombreux Français est étudiée devant les sénateurs. Moment crucial pour ce projet de loi. Le peuple, laissé de côté dans le débat a bien entendu décidé de s’y inviter, et ce de façon bruyante ! Le gouvernement devait s’y attendre…

6h30 à Paris, devant le domicile de Chantal Jouanno, célèbre pour son soutien au projet de loi : la journée commence fort ! Une soixantaine de personnes, de belle humeur, se sont donnés rendez-vous devant le domicile de Chantal Jouanno, pour la réveiller en choeur ! Ils lui ont apporté des fleurs, et le petit déjeuner : tartines de nutella, café et jus d’orange, un charmant accueil pour le réveil.

7h30 à Orange : à la sortie de l’autoroute, des opposants au projet de loi Taubira ont déployé une banderole, et distribué des tracts aux automobilistes.
9h00 à Saint Maximilien dans l’Oise : Un comité d’accueil attendait le ministre JY Le Drian, en visite d’un lycée. Ils étaient une soixantaine et se sont fait entendre en musique : acordéon, sifflets, etc.

12h30 en Gironde : une centaine de personnes, jeunes et familles se sont rassemblés devant le conseil général de la Gironde pour interpeler leur sénateur Monsieur Philippe Madrelle

Rassemblement de la Manif pour Tous devant le Sénat, Paris

Rassemblement de la Manif pour Tous devant le Sénat, Paris. Crédit photo : DR

18h00 à Paris devant le Sénat : des milliers de Français opposés au projet de loi se sont rassemblés pour insciter les sénateurs à les écouter, et à tenir compte de leur avis. Ils sont donc venus également munis de sifflets afin de se faire entendre ! (photo ci-contre)

18h30 à Toulon : une opération klaxon a été menée, une petite centaine de véhicules se sont balladés dans le centre-ville, drapeaux flottant au vent et klaxonnant en rythme : « François, ta loi, on n’en veut pas ! »

A Toulouse : environ 150 personnes se sont rassemblés devant le Capitole afin de faire entendre leur voix, eux aussi !

19h00 à Lille : une soixantaine de personnes se sont rassemblées en plein centre, sur les marches de l’opéra, de façon spontanée, suite à un appel via Facebook (photo ci-dessus) et par sms, afin de se faire entendre à grands bruits : couvercles de casseroles, trompes de chasse et sifflets étaient de mise !

19h15 à Carrière-sous-Poissy dans les Yvelines : des familles se sont rassemblées devant la mairie, pour que le maire de la ville, officiellement en faveur du mariage homosexuel, tienne compte de leur avis.

19h30 à Lyon : entre 500 et 1000 personnes se sont rassemblées pour une Opération Casseroles ! Le but était de faire le maximum de bruit, afin de là encore se faire entendre. Des motos bruyantes finissaient le cortège. (détail ci-dessous)

Ceci était le récit normal d’une journée printanière en France, et le printemps nous réserve encore plus d’une surprise !

Marie Vermande

Manif pour Tous à Lyon le 04 avril : le combat continue !

La Presqu’île lyonnaise et les quais de la ville sont restés bloqués près d’une heure ce jeudi 04 au soir. Pour marquer le coup d’envoi du débat sur le projet de loi instaurant le mariage pour les couples homos au Sénat, le collectif « En marche pour l’enfance » organisait à Lyon un rassemblement à 19h30 place de la République (Lyon 2ème).

Cet « happening surprise » s’est vite transformé en concert de klaxons pour accompagner les casseroles invitées à « s’exprimer » dans la ville. De Perrache à l’Hôtel de Ville, jusque sur les quais de Saône, la circulation s’est faite au ralenti, et plusieurs lignes de bus ont été déviées. En plus des Marseillaises reprises en cœur par toute la foule, l’un des points forts de la soirée fut sans conteste un cercueil imaginé par certains manifestants pour accueillir notre Marianne nationale.

Les « groupuscules », nouvel argument censeur des pro-gays ?
Aux pro-mariages homos qui prétendaient que la manifestation était le fait de soi-disant « groupuscules d’extrême-droite », les organisateurs rétorquent : « Cette manifestation appartient à tout le monde, ces gens [sic] sont des citoyens qui ont le droit de venir manifester et donner leur avis », selon Anne Lorne, porte-parole du ollectif « En marche pour l’enfance ». Elle rappelle également qu’il n’y eut aucun problème durant la dernière manifestation lyonnaise

Valls aussi, devra se trouver d’autres bouc-émissaires
N’en déplaise en effet à M. Valls, qui, comme nous l’indiquions dernièrement, s’était caché derrière ces prétendus groupuscules, leur imputant la responsabilité de l’impardonnable faute policière de l’utilisation de gaz lacrymogènes sur les familles, enfants compris, lors de la dernière manifestation parisienne.

Dans une diatribe mensongère, il n’avait pas hésité à pointer du doigt le Bloc identitaire. Nous n’avons par contre entendu aucune réaction de ce dernier sur la manifestation d’hier soir. Le Bloc identitaire et Génération identitaire étaient pourtant présents, à travers leurs sections lyonnaise et dauphinoise, et aucun débordement ne fut à déplorer.

Julien Lemaire