L'Elysée oublie les fêtes religieuses catholiques mais pas l’Aïd-el-fitr

L’Elysée oublie les fêtes religieuses chrétiennes mais pas l’Aïd-el-fitr

François Hollande. Crédit photo : Parti socialiste, via Flickr (cc).

03/04/2013 – 10h00
PARIS (NOVOpress/Bulletin de réinformation) –
Après avoir oublié la fête de Noël, l’Elysée a oublié la fête de Pâques. Pourtant, lors de l’Aïd-el-fitr, le président normal avait émis un message pour la communauté musulmane.

On aurait pu penser que la froidure inhabituelle avait fait oublier à François Hollande que c’était déjà Pâques et que le lundi ou le mardi lui-même ou des membres de son gouvernement se rendraient compte de cet oubli et qu’il le réparerait, mais non rien n’est venu. Les “oublis” de notre président n’en seraient-ils pas vraiment ?

Hollande pour le régime de l’allahicité

Le 19 août 2012, le président de la République adressait un message à la communauté musulmane à l’occasion de la fête de l’Aïd-el-fitr, la plus grande fête de l’islam. Par contre pour le jour de Pâques, la plus importante fête chrétienne, l’Elysée est resté muet, comme à Noël.

Citons le message de notre président : « A l’ occasion de l’Aïd-el-fitr, qui consacre la fin du mois de Ramadan, j’adresse tous mes vœux de bonheur, de santé et de réussite aux musulmans de France. Je souhaite que cette fête du pardon, du partage et du souci de l’autre, contribue à la concorde, dont notre nation a tant besoin. Je tiens à réaffirmer mon attachement à l’égalité républicaine, qui protège tous ses citoyens et résidents, sans discrimination. »