Les hausses d’impôts réduisent le pouvoir d’achat des Français

Les hausses d’impôts font diminuer le pouvoir d’achat des Français

29/03/2013 – 10h00
PARIS (NOVOpress via Bulletin de réinformation) – Le ministre de l’Economie et des finances, Pierre Moscovici (photo), a lancé avant-hier la traditionnelle campagne d’impôt sur le revenu. Entendez : la campagne de déclarations des revenus par les contribuables. Or c’est ce jour‑là que l’INSEE a choisi pour publier les statistiques économiques de l’année 2012.

Une publication qui tombe mal pour le ministre des Finances…

L’INSEE constate en effet que le pouvoir d’achat des Français s’est détérioré, à cause des hausses d’impôts ! C’est tout d’abord la première fois depuis 1984 que le pouvoir d’achat des ménages recule : même pendant la crise, il avait continué à progresser. Or, en 2012, il a baissé de 0,4% — une baisse qui s’est révélée particulièrement forte en fin d’année.

Comment les statisticiens expliquent‑ils ce recul, alors que les revenus ont continué à augmenter ?

L’explication tient à l’augmentation des prélèvements obligatoires pesant sur les ménages. Les impôts sur le revenu et sur le patrimoine ont globalement augmenté de 10% en 2012. Les cotisations sociales ont quant à elles augmentées de plus de 3%, en particulier pour les professions indépendantes.

Mais ces hausses ne sont‑elles pas le fait du précédent gouvernement ?

En partie seulement : en 2012, la hausse de l’impôt sur le revenu est effectivement de la responsabilité du gouvernement Fillon. En revanche, la hausse de l’impôt sur la fortune et, surtout, la hausse des cotisations sociales est à mettre au crédit du gouvernement Ayrault : suppression des allègements de charges sur les heures supplémentaires, augmentation des cotisations retraite… Autant de mesures qui ont pénalisé les travailleurs français.

Pierre Moscovici s’est‑il engagé à redresser la barre du pouvoir d’achat ?

Plus ou moins : il a affirmé que la condition des Français des classes moyennes et populaires était sa priorité ! Malgré tout, beaucoup d’entre eux verront leur facture d’impôt sur le revenu augmenter en 2013 : et cette fois‑ci, Hollande ne pourra pas se défausser sur le passif de Sarkozy.

Crédit photo : Besoin de Gauche, via Flickr (cc).