Volgograd (Stalingrad) : un Egyptien profane la Flamme éternelle en urinant !

Volgograd (Stalingrad) : un Egyptien profane la Flamme éternelle en urinant !

27/03/2013 – 16h00
VOLGOGRAD (NOVOpress) – Un tribunal de Volgograd (ex-Stalingrad) a condamné vendredi le ressortissant égyptien Mohammed Montafer, à 18 mois de colonie pénitentiaire pour avoir profané la Flamme éternelle dans le centre-ville.

Dans la nuit du Nouvel An, celui-ci avait uriné sur la Flamme éternelle située dans l’allée des Héros de la ville. Cet agissement « odieux » lui avait valu d’être pris à parti par un Russe, avec qui il s’était ensuite battu, ne supportant pas d’être ainsi « dérangé » dans son méfait.

Après son interpellation, l’intéressé a indiqué aux policiers qu’il était arrivé en Russie un mois auparavant pour suivre des études supérieures à l’Université de Médecine de Volgograd. Mohammed Montafer a affirmé lors de l’audience qu’il n’était pas conscient que son acte constituait un délit. « Je jure que je ne savais pas que c’était une tombe. En Égypte, les tombes se trouvent hors de la ville », a-t-il indiqué.

La ville de Volgograd fut le théâtre de l’une des batailles décisives de la Seconde Guerre mondiale. Les combats pour le contrôle de la ville ont duré plus de six mois et coûté la vie d’environ 1 million de combattants et civils. Des commémorations à l’occasion des 70 ans de la bataille, l’une des plus meurtrières de l’histoire de l’humanité, ont eu lieu début février 2013.

On attend maintenant d’éventuelles réactions indignées, comme lors de l’affaire des « Pussy Riot». On reconnaîtra en tout cas la franchise de la presse russe, qui n’a pas rebaptisé l’auteur François.

Julien Lemaire

Crédit photo : Lystopad via Wikipédia (cc).