Les Bobards d’Or 2013 : plus qu’un jour pour choisir par Internet les meilleurs bobards des médias

Image ci-dessus : quel odorat pour ce limier.

17/03/2013 – 15h40
PARIS (NOVOpress) –
Honorez de votre présence la 4e édition des Bobards d’Or organisée par Polémia, le 19 mars 2013, 20 heures, Salle Athènes Service 8 rue d’Athènes 75009 Paris.
Inscrivez-vous sur le site des Bobards d’Or ou par courriel : contact@bobards-dor.fr pour participer à la cérémonie
Rendez-vous sur www.bobards-dor.fr pour découvrir les bobards en lice, plus savoureux les uns que les autres
Votez en ligne si vous ne l’avez pas déjà fait : www.bobards-dor.fr/2013/votez. Les six concurrents ayant le plus de suffrages sur Internet seront départagés par le public lors de la cérémonie.

 

Bobards 2013 : le bobard total (affaire Mérah) et le bobard calculette (comptage des manifestants) font la course en tête !

La quatrième cérémonie des Bobards d’Or aura lieu le mardi 19 mars 2013. Les votes sont ouverts sur le site,  3.500 votes exprimés à ce jour .
Jean-Yves Le Gallou commente ici les tendances qui placent en tête le bobard total et le bobard calculette.

L’affaire Mérah : le bobard total

En mars 2012, un terroriste commettait de multiples meurtres à Montauban et à Toulouse. TF1, France 2 et M6 en donnèrent le signalement : un Blanc, blond, aux yeux bleus. Pourtant l’assassin opérait en scooter, la tête recouverte d’un casque de moto intégral. Chapeau ! En France, nous avons les meilleurs journalistes du monde : ils voient au travers d’un casque intégral.

Une fois le tueur neutralisé par la police, voici comment le terroriste islamiste d’origine algérienne fut présenté par l’ensemble des médias : « un jeune Français de Toulouse, un gentil garçon, au visage d’ange ». C’est le bobard total !

Le site des Bobards d’Or montre des images particulièrement parlantes

Et le bobard calculette ?

Les Bobards d’Or 2013 : plus que 24h pour choisir par Internet les meilleurs bobards des médias

Les Bobards d’Or 2013

Il y a des manières objectives de compter des manifestants : la superficie des places occupées par les rassemblements, la longueur et la durée des cortèges. Mais les grands médias comptent autrement. Un gentil manifestant politiquement correct compte pour deux, voire trois. Un méchant manifestant pensant mal compte pour une demi-part.

Résultat : le 17 décembre 2012, pour la première manifestation pour le mariage gay, la Place de la Bastille aux trois quarts vide, c’est « 60.000 manifestants ! ». Le 13 janvier, pour la manifestation pour la défense du mariage, le Champ de Mars – huit fois plus grand – occupé pendant 5 heures, c’est « 340.000 manifestants ».L’immigration est une catastrophe, la grande catastrophe pour la France et les Européens. Mais il faut la faire accepter aux Français et leur faire admettre l’arrivée de 200.000 étrangers supplémentaires chaque année. Cela n’est possible que grâce à une propagande massive. Celle-ci a pour fonction d’ahurir les uns et de dissuader les autres de réagir. Cette propagande massive fonctionne à coups de bobards.

Allez comprendre !

Vous présentez aussi beaucoup de bobards sur l’immigration, Pourquoi ?

L’immigration est une catastrophe, la grande catastrophe pour la France et les Européens. Mais il faut la faire accepter aux Français et leur faire admettre l’arrivée de 200.000 étrangers supplémentaires chaque année. Cela n’est possible que grâce à une propagande massive. Celle-ci a pour fonction d’ahurir les uns et de dissuader les autres de réagir. Cette propagande massive fonctionne à coups de bobards.

Quelles personnalités ont-elles des chances d’être distinguées ?

Jean-Jacques Bourdin (bobard par immigrophilie) est en tête devant Philippe Manière (bobard professoral) et Christophe Barbier (bobard commercial), mais le match n’est pas fini.

Et du côté des grands organes de presse ?

Le Monde pourrait partager avec Ouest France le bobard d’état civil pour avoir habilement changé le prénom du meurtrier immigré tchétchène du jeune Breton Kilian : Souleymane était ainsi devenu Vladimir… Et pas Igor ou Boris, comme par hasard le prénom de Poutine…

Les Bobards d’Or 2013 : plus que 24h pour voter par Internet pour les meilleurs bobards

L’AFP est aussi dans la course notamment pour des bobards internationaux mais ceux-ci recueillent moins de suffrages des internautes.

Une dernière recommandation ?

Aller faire son devoir électoral http://www.bobards-dor.fr/ pour sélectionner les six finalistes. Venir attribuer les Bobards, mardi 19 mars, salle Athènes-services, 8 rue d’Athènes, à Paris. Si vous ne pouvez pas venir à la cérémonie vous pourrez la voir sur Novopress où elle sera diffusée en direct.