Allemagne : attentat islamiste déjoué contre le président du parti Pro NRW

Allemagne : attentat islamiste déjoué contre le président du parti Pro NRW

14/03/2013 – 14h00
LEVERKUSEN (NOVOpress) – Les médias allemands (citons en particulier Focus Online et Express.de ) rapportent qu’une unité spéciale de la police a déjoué un attentat contre le président du parti politique allemand Pro NRW, Markus Beisicht (photo).

Quatre jeunes hommes des milieux radicaux islamistes ont été arrêtés. Deux se trouvaient dans une voiture alors qu’ils se rendaient ce mardi 12 mars 2013 au soir avec des explosifs chez Markus Beisicht à Leverkusen. Deux autres protagonistes ont été arrêtés chez eux à Bonn et Essen. Lors de l’investigation, des armes et du matériel servant à fabriquer des explosifs ont été saisis.

Un porte-parole de la police a confirmé les quatre arrestations. L’enquête est conduite par le parquet de Dortmund. Le parquet fédéral examine la possibilité de se saisir de l’affaire.

Le parti politique Pro NRW s’oppose à l’islamisation de l’Allemagne. Markus Beisicht a été informé de la situation ce mercredi 13 mars 2013 au sein des bureaux de la police de Cologne. Il a été placé sous protection policière permanente.

Cela n’est pas sans rappeler que régulièrement des musulmans répondent par la violence aux Européens qui expriment leur désaccord avec l’islamisation de leur continent. On peut citer comme exemples, entre autres :

– l’assassinat en 2004 du cinéaste Theo Van Gogh pour avoir fait un court-métrage sur le sort des femmes dans l’Islam,

– les menaces de mort répétées contre Geert Wilders qui est à la tête d’un des plus importants partis politiques des Pays-Bas,

– la tentative de meurtre à la hache, ratée de justesse, en janvier 2010 du dessinateur danois Kurt Westergaard, par un immigré somalien, Mohamed Geele, pour avoir fait des dessins sur l’Islam ; d’autres tentatives avaient précédées,

– en 2012, en France le groupe islamiste Forsane Alizza visait le Bloc Identitaire ; ces projets n’ont pas pu se réaliser car à la suite des assassinats de Mohamed Merah un coup de filet dans les milieux islamistes a démantelé ce groupe, pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste et acquisition, détention et transport d’armes (voir Novopress ici et ici).

*** Source de la traduction en français des faits concernant l’attentat déjoué contre Markus Beisicht : le site Lionel Baland.

Crédit image : Jasper Goslicki, Wikipédia, (cc).