1918, les principes de la paix alliée (1ère partie) - Par Yves-Marie Adeline [vidéo]

1918, les principes de la paix alliée (1ère partie) – Par Yves-Marie Adeline [vidéo]

Avant de déposer les armes en 1918, l’Allemagne et l’Autriche-Hongrie avaient demandé au président Wilson d’imposer aux Alliés ses propres principes de la paix. C’était ouvrir une boîte de Pandore d’où surgira la Seconde guerre mondiale.

Dans cette première partie l’auteur nous explique comment la propagande de guerre des Alliés a transformé une guerre classique territoriale en une guerre idéologique du “Bien” contre le “Mal” (image en Une. Les Allemands : des “Huns”).

[Ndlr : Ceci n’est pas sans rappeler comment les immigrationnistes présentent la résistance d’une partie des Européens à l’immigration extra-européenne, qui est la résistance classique d’un peuple contre son remplacement par d’autres peuples. Ils la présentent comme une lutte du “Mal” qui serait la résistance, contre le “Bien” qui serait l’immigrationnisme.]

À propos de l’auteur
Yves-Marie Adeline, docteur de l’Université de Paris I, auteur d’une vingtaine d’ouvrages philosophiques ou littéraires, a publié chez Ellipses une monumentale Historie mondiale des idées politiques, une Pensée antique et une Pensée médiévale.

Source : Realpolitik.tv.