Dérapage cathophobe d’un député socialiste

07/03/2013 – 22h50
PARIS (NOVOpress) – Nicolas Bays, député socialiste, est coutumier des provocations, souvent de mauvais goût. Il s’était déjà illustré en embrassant sur la bouche le député Yann Galut pour signifier leur soutien au « mariage pour tou »s, en précisant qu’ils étaient tous deux hétérosexuels.

Mais ce baiser symbolique en faveur du « mariage pour tous » n’a pas suffi visiblement à Nicolas Bays pour se faire remarquer par le biais de la provocation. Mercredi 6 mars sur Twitter, Nicolas Bays a publié une photo (ci-dessus) d’un gout plutôt douteux sur l’Eglise et la religion catholique avec le slogan : « Nouveau scandale alimentaire … contient 0 % du corps du Christ ».

De nombreux internautes ont alors réagi , dont des élus et militants actifs de l’UMP.

Dérapage cathophobe d'un député socialiste

Dérapage cathophobe d'un député socialiste

Nicolas Bays a fini par retirer son tweet avec la formule suivante : « Désolé que l’humour ne soit pas compris par tous et de la même manière. Que ceux que j’ai heurté dans leur sensibilité m’en excusent. »

Dérapage cathophobe d'un député socialiste

Rappelons que Nicolas Bays est l’époux d’Aurore Bergé, nommée récemment « conseiller politique » à l’UMP (pro-Fillon) et militante active du mariage pour tous. Leur mariage avait été célébré sous la « bénédiction » de Pierre Moscovici et de Roselyne Bachelot.

On peut cependant s’interroger sur le tollé qu’aurait provoqué dans toute la classe politico-médiatique un tweet équivalent sur la religion musulmane…

Les catholiques sont donc encore une fois les victimes de l’humour de « camp du Bien et du progrès ».

Laisser un commentaire