Viande de cheval : le scandale s’étend à l’Europe

27 février 2013 | Économie

27/02/2013 – 21h10
MOSCOU (NOVOpress) – L’affaire de la viande de cheval, présente dans des plats cuisinés estampillés « viande de bœuf », se transforme en scandale européen. Selon Le Figaro, les supermarchés européens sont inondés désormais de viande de cheval. Avec la mondialisation des échanges, « les produits frauduleux se sont retrouvés dans les rayons de toutes les grandes chaînes de distribution en Europe », écrit Le Figaro. Une vingtaine de pays seraient touchés.

De la viande de cheval a été également identifiée en Russie, près de Moscou, dans des saucisses produites en Autriche. Des traces de viande de cheval ont aussi été détectées dans des plats cuisinés produits en Lettonie sans qu’il en soit fait mention. Le Parisien précise de plus que « le géant de l’ameublement Ikea, qui vend également des spécialités culinaires suédoises et a arrêté lundi la vente de boulettes de viande, a annoncé mercredi retirer de nouveaux produits de ses rayons, après avoir reçu des premiers résultats positifs à la viande de cheval ».

Crise de la vache folle dans les années 1990, scandale de la viande de cheval aujourd’hui, rien n’a changé : la mondialisation est prête à tous les mensonges au nom du business international. Quitte à nuire gravement à la santé…

Crédit photo : borkazoid via Flickr (cc).

Novopress est sur Telegram !

Newsletter

* champ obligatoire
« Novo » signifie, en latin, « renouveler » ou encore « refaire ». Novopress se donne comme objectif de refaire l’information face à l’« idéologie unique ». Mais ce travail de réinformation ne peut pas se faire seul. La complémentarité entre les différentes plateformes existantes doit permettre de développer un véritable écosystème réinformationnel.